CBRWORLD


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Essais australie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 11:52

souffle devant Rossi
15 février 2017, Philippe Debarle
A une heure de la fin de cette première journée, seuls deux pilotes étaient parvenus à descendre sous 1’30 : Marc Marquez en 1’29.497 et Maverick Vinales à 0.492 de son compatriote Champion du Monde en titre. On avait là une image du duel qui opposera peut-être cette année les deux leaders de Honda et Yamaha pour le titre mondial. Mais Valentino Rossi alors cinquième et Jorge Lorenzo huitième ne l’entendaient certainement pas de cette oreille-là.
Vinales avait été le premier à passer sous 1’30, réalisant 1’29.990 pendant le premier quart de la séance. Puis à la mi-journée, Marquez prenait l’avantage devant Viñales, Cal Crutchlow, Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso, Jonas Folger, Jorge Lorenzo, Jack Miller, Alvaro Bautista et Hector Barbera. Zarco était dix-septième et Loris Baz vingtième. Avec 3 motos parmi les quatre premières, Honda dominait.
Sam Lowes et Alvaro Bautista chutaient dans le virage de Siberia, et Scott Redding un peu plus loin, sans gravité. C’était l’heure de la pause déjeuner et le drapeau rouge brandi permettait de remettre en état les protections du circuit. Pol Espargaro chutait ensuite, sans que sa KTM ne soit très endommagée.
image: http://www.paddock-gp.com/wp-content/media/2017/02/C4rjMmcWYAAnFIZ.jpg
c4rjmmcwyaanfiz
Chez Yamaha, Valentino Rossi et Maverick Vinales faisaient des essais comparatifs avec deux châssis différents, tous les deux équipés du nouveau carénage. Chez Ducati, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci disposaient chacun de deux GP17, l’une avec une boîte sous la selle, et l’autre non. Dovizioso était plutôt chargé du développement, alors que Lorenzo travaillait sur les réglages pour essayer d’améliorer sa position et son confort.
Marc Marquez et Dani Pedrosa testaient une configuration moteur pour leur Honda (après en avoir essayé deux en Malaisie), alors que chez Suzuki Iannone et Rins disposaient de la version 2017 de la GSX-RR après avoir effectué les comparaisons avec la 2016 à Sepang. Ils disposeront de nouvelles pièces à essayer demain, après avoir validé en ce premier jour les choix effectués en Malaisie. Chez Aprilia, Aleix Espargaro roulait sur la Moto 2017 et Sam Lowes sur la 2016. Au sein de l’équipe Tech 3, Jonas Folger réalisait un bon dixième temps, alors que Johann Zarco quinzième se concentrait sur l’utilisation des pneus usés en course. Les pilotes roulaient en effet avec les pneus arrière utilisés lors du dernier Grand Prix d’Australie, soit un médium et un dur. Pour l’avant, de la gomme 2016 entourait le profil et la carcasse testés récemment à Sepang. D’autres tests seront réalisés en parallèle spécifiquement pour Michelin, en dehors de l’allocation attribuée à chaque pilote. La carcasse arrière testée en Malaisie sera essayée avec trois gommes différentes, dont seules deux seront sélectionnées pour le prochain Grand Prix d’Australie.
Dans les toutes dernières minutes, Andrea Iannone hissait brillamment sa Suzuki en deuxième position à 0.429 du meilleur chrono de Marquez, reléguant Vinales à la troisième place. Puis Valentino Rossi plaçait à son tour son attaque à trois minutes du drapeau à damier, s’emparant à son tour de la deuxième place, à 0.187 de Marquez. Marc Marquez terminait finalement ce premier jour en tête, devant Rossi, Iannone et Vinales, tous les quatre sous 1.30. Zarco était quinzième et Baz dix-huitième.
Résultats de la première journée
image: http://www.paddock-gp.com/wp-content/media/2017/02/Capeerzreture.jpg
capeerzreture

En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/tests-phillip-island-j1-marquez-dun-souffle-devant-rossi/#U0koQYyugzFg3cz3.99

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 11:55

Phillip Island: Marquez, Rossi et les ailettes

15 févr. 9:13 / MotoGP
La première journée d’essais MotoGP de Phillip Island a confirmé plusieurs choses: Honda poursuit son travail avec deux spécifications différentes de moteur, Yamaha est toujours aux avant-postes et les ailettes internes – ou double carénage – continuent de faire des petits.

Soleil, température idéale… mais fort vent: Phillip Island reste magique et demeure un tracé très complexe à maîtriser. En cette première journée d’essais, les «rookies» l’ont d’ailleurs appris, le meilleur d’entre eux étant l’Allemand Jonas Folger, pendant que son équipier chez Tech 3, Johann Zarco (15e), restait fidèle à sa philosophie: «Je suis là pour apprendre, pas encore pour bousculer la hiérarchie.»

Alex Rins (Suzuki) est plus loin encore (19e), alors que Sam Lowes a fait son premier cube de l’année, au guidon de la seconde Aprilia.

Devant? Honda travaille toujours sur deux spécifications différentes de moteur et au HRC, on ne cache plus qu’à cet effet, Cal Crutchlow, le pilote de Lucio Cecchinello, a également un rôle important à tenir.

Le champion du monde en titre Marc Marquez a mené les débats la majorité du temps même si, en toute fin de journée, Valentino Rossi est revenu (à 186 millièmes), Andrea Iannone complétant le tiercé du jour.

Les Ducati? Elles sont un peu plus loin, avec un Andrea Dovizioso qui développe certains détails, pendant que Jorge Lorenzo, selon les propres dires du team manager Davide Tardozzi, «en est encore à découvrir sa nouvelle moto. C’est un processus normal, qu’il appréhende avec intelligence.»

Quid des nouveautés techniques? «L’an dernier, la palme de l’invention hivernale était revenue à Ducati, avec les petits ailerons avant; cette année, le trophée va à Yamaha, qui a proposé dès Sepang son système de carénage double. Mais que chacun se rassure: Honda ne s’est pas endormi sur ses lauriers», annonce Livio Suppo, le team-manager du HRC. C’est dire que Marquez – son chef technicien, Santi Hernandez, a dû renoncer au déplacement, malade - , Pedrosa et Crutchlow auront bientôt de quoi tester.

Comme d’ailleurs Suzuki et Aprilia, dont leur interprétation de la nouvelle donne pourrait même être présentée dans les heures qui viennent.

En attendant, bonne journée en Europe et bonne nuit pour ceux qui sont «down under

- See more at: http://www.gp-inside.com/18757/15-fevr-2017/phillip-island-marquez-rossi-et-les-ailettes#sthash.DgmMju98.dpuf

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 11:58

MotoGP Tests Phillip Island J1 : Mise en route progressive pour Jonas Folger et Johann Zarco
15 février 2017, Paddock GP
Le prometteur duo du team Monster Yamaha Tech3 s’est de nouveau appliqué aujourd’hui, lors de cette première journée des tests en Australie, au guidon de leurs Yamaha YZR-M1 noires.
Sous le soleil, mais des conditions encore venteuses, Jonas Folger a ainsi pu continuer à démontrer sa bonne forme hivernale en terminant la journée comme premier Rookie, à seulement 0.652 du podium provisoire. En accomplissant 80 tours, Johann Zarco a principalement travaillé sur son rythme avant d’établir, lors de son 77e tour, un chrono qui l’a placé à moins de 3 dixièmes de son coéquipier.
Jonas Folger
Position : 10ème
Chrono: 1’30.578
Tours : 62
“Je suis plutôt satisfait du résultat d’aujourd’hui et nous avons rassemblé quelques informations importantes, même si c’était un peu délicat à cause du vent, mais heureusement, le temps s’est amélioré l’après-midi. J’ai réalisé un solide chrono le matin, et après cela, nous avons commencé à travailler sur les réglages de la moto et les pneus. Vers la fin de la session, la Yamaha a commencé à être un peu légère de l’avant, et nous devons donc maintenant analyser pourquoi ceci est arrivé et voir si cela est dû à mon pilotage ou aux réglages. Néanmoins, l’équipe et moi avons rassemblé beaucoup de données et nous nous sentons positifs, ce qui nous rend optimiste pour demain, et nous continuerons à faire de notre mieux quand nous reviendrons en piste.”
Johann Zarco
Position: 15ème
Chrono : 1’30.867
Tours: 80
“La première journée à Phillip Island s’est déroulée de façon positive pour moi et je suis impatient de remonter sur la Yamaha YZR-M1 demain. Les conditions étaient vraiment bonnes et la température était élevée, qui a impliqué que j’ai pu accomplir beaucoup de tours. Je dois admettre que je n’étais pas entièrement confiant sur ce circuit parce que j’y suis tombé à plusieurs reprises en Moto2 lors des années précédentes, donc l’objectif principal pour était aujourd’hui de continuer à se sentir plus à l’aise. Nous n’avons pas tellement travaillé sur les aspects techniques parce que j’ai juste parcouru une certaine distance mais, pas à pas, je m’améliore et me sens plus positif. Donc globalement, c’était aujourd’hui encourageant mais nous avons du travail à faire jeudi et vendredi

En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/motogp-tests-phillip-island-j1-mise-route-progressive-jonas-folger-johann-zarco/#t3V1TjgwsDIKm9sQ.99

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:00

MotoGP Tests Phillip Island J1 : Lorenzo est toujours en apprentissage
15 février 2017, André Cazeneuve
Les tests de Phillip Island ont moins mal commencé que ceux de Sepang pour un Jorge Lorenzo qui, cependant, est encore loin du compte avec sa Ducati. Après 61 tours, il termine sa première des trois journées prévues en Australie en onzième position avec un chrono de 1’30.631. Pas de quoi pavoiser d’autant plus qu’il a failli chuter. Mais le Majorquin est tout de même plus proche de son équipier Dovizioso à qui la partie n’a pas été plus simple.
Chez Ducati, la soirée sera sans doute studieuse dans un box où l’on décortiquera les données de cette entame d’essais à Phillip Island. La démonstration malaisienne est loin et il faut se replonger dans les réglages pour rendre efficace une GP17 à qui on a coupé les ailerons. Une castration dont on commence à voir les effets sur une piste exigeante, rapide, et souvent qui plus est balayée par les vents.
Bref des conditions qui ne sont pas idéales pour forger sa confiance dans la moto. Or c’est justement exactement ce dont a besoin Por Fuera : « c’était difficile car après eux semaines j’avais perdu mes repères avec la Ducati. On a essayé un nouveau pneu arrière mais ça ne m’a pas aidé. J’ai même failli chuter. Il nous faut travailler et évoluer dans plusieurs domaines. Je ne suis pas performant et il me faut mieux comprendre cette moto et en trouver les limites ».
Des sensations déjà entendues de la part d’autres pilotes qui ont fait le pari de la Ducati. Une chose est acquise : Jorge Lorenzo devra s’adapter à la Desmosedici alors que Gigi Dall’Igna avait laissé entendre l’an dernier qu’il saurait adapter la machine à sa nouvelle recrue. Oui, le quintuple titré devra changer de style. Freiner plus tard et ouvrir plus tôt les gaz. Tout l’opposé de sa culture.
D’ailleurs, il avoue encore au moment de faire le bilan de la journée australienne sur GPOne : « je dois rester concentré sur mes freinages, les virages rapides et même sur les accélérations. Je ne peux pas piloter la Ducati de façon naturelle. En Malaisie, j’ai dû attendre deux jours pour trouver la performance. Je devrais ici prendre moins de temps. Mon écart avec les meilleurs est moins grand qu’à Sepang ».
« Le point fort de la Ducati, c’est son moteur et sa vitesse. Malheureusement, le vent ne me fait pas bien sentir l’avant. Avec les ailerons, ce serait moins compliqué. Surtout lors des freinages. On travaille pour pallier cette absence. Nous avons une bonne marge de progression et j’essaie de comprendre ce qu’il faut faire pour y arriver ». On rappellera que c’est Pirro qui coache Lorenzo sur le bord de piste.

En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/motogp-tests-phillip-island-j1-lorenzo-toujours-apprentissage/#4TVHzhi4hTg1EjQS.99

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:01

Philip Island : une bonne journée de mise en place pour Marc Marquez

15 févr. 12:45 / MotoGP
Aujourd'hui, à Philip Island, c'est Marc Marquez qui a été le plus rapide mais ce chrono est évidemment à relativiser puisque non seulement, nous sommes encore loin du record de la piste, mais également parce que nous n'en sommes qu'au premier jour des tests et pour lui comme pour les autres, il a d'abord dû travailler sur le set-up général de sa machine.

Quoi qu'il en soit, s'il se montrait satisfait, il reconnaissait également que trouver une bonne base pour l'électronique n'était pas simple.

Honda progresse et on ne doute pas que les hommes de Tokyo seront dans le coup mais comme la saison dernière, il semblerait que les choses ne prennent pas la direction d'un long fleuve tranquille.

« Nous avons eu une journée très chargée parce que nous avons beaucoup travaillé sur le moteur, qui, bien entendu, est différent de celui que nous avons utilisé ici à Phillip Island l'année dernière. Cela signifiait que nous devions réajuster le tout au cours de la matinée et passer beaucoup de temps au stand. L'après-midi, nous avons trouvé une base pour l'électronique mais j'avoue que cela n'a pas été facile, nous avons encore besoin de travailler plus dur dans ce domaine. Je suis rapide, mais comme en Malaisie, nous voulons vérifier comment cela fonctionne dans certains domaines. Nous avons également travaillé sur le set-up, et dans l'ensemble, cela a été une journée positive. La météo était bonne, ce qui est toujours important, donc j'espère qu'il le restera lors des deux prochaines journées.

- See more at: http://www.gp-inside.com/18758/15-fevr-2017/philip-island-une-bonne-journee-de-mise-en-place-pour-marc-marquez#sthash.0NnKdCUY.dpuf

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:05


_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:10


_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:15


_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:18

MotoGP tests Phillip Island J1 : Andrea Iannone « Ce matin a été très difficile »
15 février 2017, Philippe Debarle
Le leader de l’équipe Suzuki est resté bien discret pendant l’essentiel de la séance, effectuant le travail de fond. Ce n’est qu’au soixante-huitième de ses soixante-dix tours qu’il s’est propulsé aux avant-postes, ravissant la deuxième place à Maverick Vinales derrière Marc Marquez. Finalement, Andrea sera classé troisième après que Valentino Rossi l’ait doublé à trois minutes du drapeau à damier.
« Ce matin a été très difficile pour nous. L’équipe n’a pas pu trouver le bon réglage pour que je me sente en confiance, a estimé Andrea. J’ai beaucoup lutté. Mais dans l’après-midi, nous avons changé certains paramètres et étape par étape amélioré.
« Au stade final, je suis heureux parce que la machine soit améliorée, ainsi que les sensations et le rythme. Ceci est un résultat très positif, car cela signifie que nous avons la capacité de surmonter des situations très difficiles et de les transformer en positif.
« A partir de demain, nous aurons la chance de travailler sur le rythme ainsi que la performance sur un tour unique, et aussi introduire quelques autres améliorations. Nous sommes sur une bonne voie. Mon chef d’équipe est aussi nouveau que je le suis avec la GSX-RR et il est très important pour nous d’apprendre et de la connaître du mieux possible.

En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/motogp-tests-phillip-island-j1-andrea-iannone-matin-a-ete-tres-difficile/#oRm9Lt3fcMmXCM3i.99

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Mer 15 Fév 2017 - 12:19

Tests de Phillip Island MotoGP – J1 : Ils ont dit…
Par Tommy Marin le 15/02/2017 12:22
Voici les déclarations à retenir au terme de cette première journée de tests MotoGP en Australie.
Marc Marquez / Repsol Honda / 1'29.497 / 1er
"Nous avons eu une journée bien remplie car nous avons beaucoup travaillé sur le moteur, qui est bien sûr différent de celui que nous avons utilisé ici à Phillip Island l'année dernière. Nous avons donc dû revoir de nombreux paramètres tout au long de la matinée et nous avons passé beaucoup de temps dans le box. Dans l'après-midi, nous avons trouvé une base pour l'électronique, mais nous avons encore besoin de travailler plus dur dans ce domaine. Je suis rapide, mais comme en Malaisie, nous voulons vérifier certains points. Nous avons également travaillé sur les réglages, et dans l'ensemble, ça a été une journée positive."

Valentino Rossi / Movistar Yamaha / +0.186 / 2e
"C'était une bonne journée, je suis tout à fait satisfait. Les débuts étaient difficiles ce matin. Avant la pause, je n'étais pas assez fort parce que je ne pouvais pas attaquer au maximum, je n'avais pas beaucoup de feeling. Nous avons bien travaillé pendant la pause et l'après-midi, la situation a changé, j'étais un peu mieux. À la fin, avec le nouveau pneu, j'ai pu faire un bon tour et la deuxième position est positive pour le premier jour. Bien sûr, nous avons encore beaucoup à faire, en particulier sur les longues distances."

Andrea Iannone / Suzuki Ecstar / +0.429 / 3e
"Ce matin était très difficile pour nous. L'équipe n'a pas été en mesure de trouver le bon setting pour me permettre de rouler en confiance. J'ai beaucoup lutté. Mais dans l'après-midi, nous avons modifié certains réglages et progressé pas à pas. Dans mon dernier run, j'étais satisfait parce que la machine a progressé, ainsi que le feeling et le rythme. C'est un résultat très positif, car cela signifie que nous avons la capacité de surmonter des situations très dures et de les transformer en un élément positif. A partir de demain, nous pourrons travailler sur notre rythme ainsi que sur notre vitesse sur un tour chrono et aussi introduire quelques améliorations supplémentaires. Nous sommes sur une bonne voie. Mon chef d'équipe découvre comme moi la GSX-RR et il est très important pour nous d'apprendre à la connaître à la perfection."

Maverick Vinales / Movistar Yamaha / +0.492 / 4e
"À propos d'aujourd'hui, je pense que je peux être heureux sur un point. Sur le rythme de course et la configuration de base, nous avons fait un bon pas en avant, je me sens à l'aise. Nous n'avons pas tenté de tour rapide à la fin de la session ; dans les dix dernières minutes, nous sommes rentrés au box. Nous avons encore du temps avant le Qatar pour être rapide et essayer d'améliorer la moto et je pense que notre objectif ici est d'être régulier et très rapide."

Dani Pedrosa / Repsol Honda / +0.784 / 7e
"Je pense que nous avons commencé ce test de manière positive. Bien sûr, ça fait un moment que je n'ai pas roulé sur cette piste après avoir manqué le GP l'an passé et j'ai dû faire quelques tours pour me refamiliariser avec elle. Nous n'avons pas trop travaillé sur l'électronique aujourd'hui, nous nous sommes concentrés sur les réglages de la fourche afin de trouver un bon feeling avec la moto. Demain nous allons nous concentrer sur l'électronique, et nous devons trouver une bonne base de réglages."

Andrea Dovizioso / Ducati Team / +0.913 / 8e
"Aujourd'hui, nous nous sommes concentrés toute la journée sur des tests avec le châssis car nous avons dû définir plusieurs aspects. Le feeling est assez bon, mais ici à Phillip Island, vous sentez bien plus la différence avec et sans les ailerons qu'en Malaisie. Nous devons encore améliorer l'équilibre et la mise au point de la moto, et cela est prévu pour demain. Nous verrons dès lors à quel rang nous sommes capables de figurer, car tout le monde va sûrement faire un autre pas en avant."

Jorge Lorenzo / Ducati Team / +1.134 / 11e
"Les essais ici à Phillip Island ont beaucoup mieux commencé qu'à Sepang, et nous sommes repartis aujourd'hui de la configuration de base établie à la fin des tests en Malaisie. Il est dommage que nous n'ayons pas réussi à descendre nos chronos dans la dernière heure, comme les autres pilotes. Nous avons peiné à cause du vent fort. Aussi, le dernier pneu arrière que nous avons monté ne s'est pas révélé aussi performant que nous l'imaginions. En tout cas, il est positif de voir que nous accumulons chaque jour de nouvelles informations et que nous faisons toujours de petits pas en avant."

Johann Zarco / Yamaha Tech 3 / +1.370 / 15e
"Les conditions étaient vraiment bonnes et la température était chaude, j'ai ainsi pu boucler beaucoup de tours. Je dois admettre que je n'étais pas totalement en confiance sur ce circuit car j'y suis tombé quelques fois en Moto2 les années précédentes, donc la tâche principale pour aujourd'hui était de continuer à rouler pour me sentir plus à l'aise. Nous n'avons pas beaucoup travaillé sur les aspects techniques et avons privilégié le roulage, mais étape par étape, je m'améliore et je me sens mieux. Globalement, aujourd'hui était encourageant mais nous avons du travail pour jeudi et vendredi."

Loris Baz / Ducati Reale Esponsorama / +1.752 / 18e
"Aujourd'hui était une journée normale. Le matin, nous avons rencontré un problème avec la moto et nous n'avons pas trouvé le problème jusqu'à l'heure du déjeuner. Sur cette piste, la moto est assez difficile et nous avons travaillé dur pour améliorer la mise au point. Mais il semble que toutes les Ducati luttent un peu sur ce circuit. Nous devons continuer à travailler ces deux prochains jours parce que je pense que nous avons plusieurs bonnes directions à essayer, puis nous verrons si nous pourrons trouver LA bonne. Nous devons faire un grand pas qui nous permette de rendre la moto plus facile sur le long terme, car à l'heure actuelle, elle est très exigeante et compliquée à piloter

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Modo boulet d'or
avatar

Nombre de messages : 30409
Age : 40
Localisation : entre poitiers et grenoble
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Essais australie   Ven 17 Fév 2017 - 21:13

sympa toutes ces reportages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romu
Admin
avatar

Nombre de messages : 20838
Age : 43
Localisation : 93
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Essais australie   Sam 18 Fév 2017 - 8:26

Derniere interview de poncharal


MotoGP Test Phillip Island J3 : Le débriefing d’Hervé Poncharal
17 février 2017, Marc Sériau
Hervé Poncharal est à la fois surpris et très heureux de constater de quelle rapide façon s’acclimatent ses deux pilotes à la catégorie MotoGP. Déjà très solide hier, Jonas Folger a posé la cerise sur le gâteau en figurant dans le Top 3 durant la majeure partie de cette dernière séance d’essais en Australie, tandis que Johann Zarco a continué à aligner les tours au guidon de sa M1, ce qui sera sans doute une des clés de sa performance lors du premier Grand Prix de cette saison 2017 au Qatar.
Comme à notre habitude, nous avons recueilli les propos du team manager de l’équipe française Monster Yamaha Tech 3 après la séance d’essais.
Alors, Hervé, heureux ?
“Alors, je vous le disais déjà hier, j’avais peur d’être ennuyeux, et là je vais vous le redire encore plus, mais oui, oui, oui, on ne peut pas ne pas être heureux ! On ne peut qu’être heureux !
Les essais de Phillip Island sont toujours des essais compliqués, notamment l’année dernière. C’est aussi très onéreux pour des petits Teams comme nous et la météo y est souvent très difficile. Donc déjà, je pense que l’ensemble des acteurs qui étaient présents pendant ces trois jours est vraiment très très satisfait d’avoir eu des conditions qui ont permis de bien travailler. Parce que quand tu vas à l’autre bout du monde, et là-bas tu es vraiment aux antipodes, et que tu ne fais rien si ce n’est regarder la pluie tomber et le vent souffler, que tu roules dans des conditions où tu ne peux pas attaquer, en fait tu y vas pour rien, ou pire comme le pauvre Petrucci qui s’est cassé la main l’année dernière. Donc déjà, on est très très heureux d’avoir eu ces conditions très très favorables et c’est important sur un circuit atypique.
En tant que Tech3, bien sûr que l’on est content car personnellement je n’aurais jamais imaginé que, jusqu’à un quart d’heure de la fin de la séance de la dernière journée, Jonas Folger ferait le troisième temps. C’est quelque chose qui est au-delà de ce que l’on pouvait souhaiter, espérer et rêver ! C’est génial surtout que ça s’est fait pas uniquement en faisant craquer un temps, mais avec de bonnes simulations de course aussi, ce qui est toujours le point un petit peu compliqué à gérer pour les Rookies. On a fait une toute petite chute mais vraiment, la moto est à peine râpée. Il est parti pour faire une simulation de course et comme, jusqu’à présent, il avait beaucoup roulé dans des chronos très rapides sans le plein d’essence, il s’est fait piéger au tout début de sa simulation de course. Ses repères étaient valables pour sa moto en phase d’essais normaux, et quand il avait le réservoir plein, il a perdu l’avant très très doucement, mais ça n’a pas beaucoup entamé sa bonne volonté ni sa confiance, car il est revenu, a pris l’autre moto après qu’elle ait reçu des réglages châssis modifiés pour qu’il se sente plus à l’aise avec le réservoir plein, et il a fait une bonne dizaine de tours très rapides, toujours aussi confiant.
En fin de journée, il n’a pas joué le jeu de Pedrosa ou Rins à aller chercher les derniers dixièmes pour, potentiellement, améliorer encore un peu. Quand tu vois qu’il est à 9 millièmes de Pedrosa, peut-être que ça le faisait, en fin de journée, mais comme je vous l’ai dit hier; en fin de compte on est là, et on est content. Je ne vous cache pas que j’aurais préféré finir avec le troisième temps, parce que symboliquement, trois c’est le podium et la première ligne, mais là, aujourd’hui, ce n’est pas une course ni une séance qualif, donc c’est très très bien. Tout le monde n’est pas autant à la fête, parce que le grand Valentino a un peu pataugé, donc on est content car avec une moto qui est quand même une moto connue, c’est celle de l’année dernière chez Yamaha Factory, avec un jeune pilote comme Folger, on arrive à être là, que ce soit en rythme de course ou en tour le plus rapide. Je veux dire qu’en fin de journée, Pedrosa, Crutchlow et compagnie ont quand même poussé pour passer devant Folger, donc le chrono veut quand même dire quelque chose.
Donc super content et super heureux ! Ça me fait rire parce que, pendant que je vous parle, je reçois un message où il est écrit “Putain, tu es un génie ! “. Comme on dit souvent, et ça arrive plus souvent aux pilotes qu’aux Team managers, entre un zéro et un héros, la frontière est très très fine. Donc non, je ne suis pas un génie, mais je ne suis pas un idiot non plus, ce qui prouve que, parfois, il faut être capable d’analyser les performances d’un pilote à tête reposée, et pas se focaliser systématiquement sur une course voire même une saison, parce que sa saison 2016, on n’en a déjà parlé, a été un tout petit peu en dessous de ce que tout le monde, y compris bien sûr moi, pensait que Folger pourrait faire en Moto2. Et voilà… après, j’ai discuté avec Jonas et son équipe technique, et ça ne m’a pas fait penser que j’avais fait une erreur. Maintenant, encore une fois, je suis le premier surpris et je ne vous dis pas que je m’attendais à ce qu’il fasse ce qu’il est en train de faire pour l’instant. Ce ne sont que des essais, et encore une fois il faut garder la tête froide, et je ne pense pas que l’on se battra pour le podium au Grand Prix du Qatar. En tout cas, on progresse bien.
image: http://www.paddock-gp.com/wp-content/media/2017/02/32793508152_4045bf43b0_h.jpg
32793508152_4045bf43b0_h
Passons maintenant à Johann, et encore une fois, c’est sincère, ce n’est pas langue de bois, ce n’est pas du politiquement correct, ce n’est pas parce qu’on est obligé de dire du positif, mais je suis super content !
Et ce qui me rend heureux, c’est que comme hier soir, Johann est aussi content que moi. Et vous savez que c’est un perfectionniste, et pour que Johann soit positif, il faut vraiment que les choses fonctionnent bien parce qu’il ne se contente pas de choses qui ne le satisfont pas pleinement, et si ça ne va pas comme il veut, il n’est pas positif, il cogite et est un peu perturbé. Non, là, il a fait un super boulot sur un circuit sur lequel, on va se répéter et je préfère le dire encore, il n’a jamais été vraiment à l’aise, et là, il l’a quand même bien dompté et y a fait des chronos sympas puisqu’il était en 29.6 aujourd’hui.
Il a fait aussi une très belle série pendant sa simulation de course et on avait prévu qu’il arrête les essais un peu plus tôt que les autres car il avait des obligations et devait prendre l’avion. Il n’a donc pas cherché à faire claquer un temps, ce que, je pense, il aurait pu faire, mais non, il est parti en ayant accompli sa mission, totalement en forme après avoir fait beaucoup de tours. Donc on est vraiment content car ça fait maintenant quatre séances d’essais, si l’on prend les deux de novembre et les deux de février, et on a fait des circuits aussi différents que Valence, Sepang et Phillip Island. Il nous reste maintenant le Qatar et découvrir la nuit avec une MotoGP, mais ça valide quand même le fait que l’on est pas mal.
Maintenant je ne vais pas en dire plus car j’ai horreur des gens qui bombent le torse, et il vaut mieux faire que dire qu’on va faire, et on va donc attendre de faire. Mais l’équipe technique est très très heureuse, les Japonais sont contents, et c’est rare que l’équipe ferme les caisses avec l’état d’esprit qu’elle avait tout à l’heure dans le box.”
Au niveau du public français, on peut avoir l’impression que Jonas s’acclimate un petit peu plus vite à la M1 que Johann. Cela est-il vrai, et si oui, cela inquiète-t-il Johann ?
“Non, on ne peut pas dire que Jonas Folger s’acclimate plus vite que Johann Zarco. Il est plus rapidement dans le rythme, et ça, ça a toujours été. Je me souviens que, le vendredi matin en Moto2, Jonas était souvent dans les trois premiers temps, et puis après, parfois, ça plafonnait un peu. Par contre, on sait que Johann, et pour moi c’est un gros plus, c’est quelqu’un qui, comme je vous l’ai dit hier, est un peu ‘diesel’. Mais je n’aime pas ce terme car il a un côté un peu péjoratif ; c’est quelqu’un qui aime prendre ses marques, se chauffer, se sentir à l’aise et monter crescendo. On l’a aussi vu en course. Par exemple en Autriche cette année. On l’a vu longtemps, pas englué mais dans le groupe, et à un moment donné, sur les 30 derniers pour cent de la course, il a augmenté le rythme et est parti sans que personne ne puisse s’accrocher à lui.
Ce qui me bluffe chez Johann Zarco, c’est qu’il est capable, alors que c’est quand même un Rookie et que c’est la dernière marche, et peut-être la plus importante de sa carrière, de découvrir, apprendre et performer dans la catégorie MotoGP. Il arrive à travailler sans cette pression des médias et cette attente des fans. Et bien travailler. Lui, je peux vous dire qu’il n’a qu’un objectif : ce n’est pas faire craquer un temps un petit peu artificiel. Par exemple si vous regardez Rins, il a fait un super temps mais accroché derrière Vinales, et le tour d’après il est tombé. Je ne dis pas du mal de Rins et, au contraire, je ne dis que du bien de lui. Donc Johann n’est pas en train d’essayer d’impressionner à tout prix sur un tour. Lui, il est complètement, mais vraiment complètement, focalisé sur son objectif d’être le plus performant possible pour la course du Qatar. Même pas pour les essais qualif, pour la course du Qatar, et ensuite de l’Argentine, du Texas, etc. Il est en train de préparer sa saison, il n’est pas en train de faire craquer un chrono, ce qui serait excitant pour les médias, pour ses supporters et pour les sponsors, mais qui en fin de compte ne veut pas dire vraiment grand-chose. Aujourd’hui, je suis super heureux du chrono de Folger, mais ce n’est pas pour ça que je me dis que Folger sera devant Zarco au Qatar. Pas du tout. Rien, rien, rien ne permet de le dire. Johann a déjà une attitude de vieux briscard, c’est quelqu’un de très intelligent, il sait où il veut aller, il ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs et il travaille, il travaille, il travaille. Et s’il a pris la décision de quitter le circuit un petit peu plus tôt que les autres, cela est la preuve d’une force mentale. Il n’est pas à la recherche d’une performance qui va le faire briller, mais qui ne sera que du brillant.”
image: http://www.paddock-gp.com/wp-content/media/2017/02/32068851074_1e8c0c0a07_z.jpg
32068851074_1e8c0c0a07_z
Là, l’équipe rentre à Bormes, satisfaite et sans trop de travail puisque vous n’avez pas les motos…
“Non, l’intégralité du fret MotoGP va maintenant prendre l’avion pour le Qatar, toutes les équipes techniques, dont Tech3, vont rentrer chacune à leur base, mais on est en train de passer le témoin à l’équipe Moto2 qui est en train de s’installer et qui roule demain et après-demain à Valence.”
Merci Hervé, et, pour info, nous couvrirons également ces essais Moto2…

En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/motogp-test-phillip-island-j3-debriefing-dherve-poncharal/#YFfopJohHYQCoV56.99

_________________
  bounce bounce  bounce Règlement du forum   bounce bounce  bounce        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Modo boulet d'or
avatar

Nombre de messages : 30409
Age : 40
Localisation : entre poitiers et grenoble
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Essais australie   Lun 20 Fév 2017 - 12:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Essais australie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Essais australie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essais nucléaires:le Parlement vote l'indemnisation des victimes
» Des soldats français ont-ils servi de cobaye lors des essais nucléaires ?
» Vivre en Australie
» souvenir des essais
» Australie : déjà mère de 12 enfants elle accouche de quintuplés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CBRWORLD :: La vie du forum :: Chez joe-
Sauter vers: